Retour Accueil 

Méditation 159

 

 

RetourAccueil

 

  Horloge flash

 

*****
 

 

*****
 

 

 

 

 

 

 

Je viens Bientôt Amen !!

Apocalypse 22/7

7  Et voici, je viens bientôt. -Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre!

Sur l'île de Patmos, l'apôtre Jean termine de décrire la vision que Dieu lui a donnée avec ces paroles:

 

Apocalypse 22/20

20  Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!

 

L'apôtre Paul dira, en ce qui concerne l'avènement du Seigneur:

Romains 13/11

11 Cela importe d'autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c'est

l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de

 nous que lorsque nous avons cru

De son côté, Pierre mettra en garde le peuple:

2 Pierre 3/3-4-5

3 sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs

railleries, marchant selon leurs propres convoitises,

 4  et disant: Où est la promesse de son avènement?

Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.

5  Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu,

de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau

La Parole de Dieu : La Bible parle plus de trois cents fois du retour du Seigneur. Jésus

lui-même dit à ses disciples : « je reviendrai ».

Les événements mondiaux ne font que confirmer les prophéties bibliques.

 Sommes-nous à l'aube d'une troisième guerre mondiale?

 Allons-nous vivre des périodes de persécution, d'affliction, de catastrophes?

  Je ne peux répondre avec précision à ces questions, mais ce que je sais, c'est que la

Bible me parle de jours mauvais.

 Est-ce que vais sombrer dans la psychose? Pas du tout!

 Car Jésus est ma paix, mon abri, ma forteresse, il saura me garder et me protéger à j

'ombre de ses ailes. Amen.

Beaucoup seront surpris par le retour soudain de Jésus, mais pas les croyants fidèles, qui vivent près de lui une communion réelle.

 Ceux ­là seuls ne seront pas surpris.

La porte de la grâce est encore ouverte, il est temps d'y entrer pour certain, pour

 d'autres, il est temps de se ressaisir, de revenir à lui de tout leur cœur.

 Les fondements humains s'écroulent les uns après les autres, seul le Rocher

dessiècles résistera à toutes les secousses.

Tout disparaîtra, mais la Parole de Dieu de­meure éternellement.

Le rôle de l'Eglise et du croyant, c'est de hâter son retour en propa­geant l'Evangile.

« Quand la Bonne Nouvelle sera prêchée à toutes les nations, alors vien­dra la fin »