Retour Accueil 

Méditation 162

 

 

RetourAccueil

 

  Horloge flash

 

*****
 

 

*****
 

 

 

 

 

 

 

Luc 15/11 à 24, que je vous joins.

Le Père et ses 2 fils

11  Il dit encore: Un homme avait deux fils.

12  Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.

13  Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.

14  Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.

15  Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux.

16  Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.

17  Etant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim!

18  Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi,

19  je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires.

20  Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.

21  Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.

22  Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.

23  Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous;

24  car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent

Nous avons pour habitude de mettre en évidence le fils prodigue dans cette parabole et nous occultons parfois celui qui, en vérité, est au centre du message

 le Père ! Retenons trois aspects du Père céleste.

1 Notons tout d'abord le fait

Qu’il respecte notre liberté!

Lorsque le fils décide de partir, le Père ne cherche pas à le retenir mais il lui donne immédiatement son héritage.

Dans le jardin d'Éden, Dieu a également respecté la liberté d'Adam et Ève.

Il aurait pu envoyer un commando d'anges pour combattre le diable mais il a laissé nos premiers parents exprimer leur choix.

2 Notons ensuite qu’il est patient :

Lorsque le fils revient, le Père le voit de loin car, chaque jour, il scrute l'horizon dans l'espoir de son retour.

Aujourd'hui encore, le Père attend le retour de tous les prodigues.

Sa patience est notre salut

 2 Pierre 3/15

15  Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.

Mais la Bible nous enseigne qu'un jour cette patience prendra fin et la porte de la grâce sera définitivement fermée.

3 Enfin, notons sa générosité débordante!

Lorsque le fils revient, le Père, dans sa joie, lui fournit immédiatement tout ce qui est nécessaire à son bonheur et ne lui adresse aucun reproche!

La bonté de notre Père, qui pardonne les péchés avec une grande générosité, est exprimée dans le verset suivant: « Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. Amena compassion de ses enfants, l'Éternel a compassion de ceux qui le craignent

Alors, qu'aucun enfant prodigue ne se prive de revenir auprès du Père pour se laisser aimer par lui! Amen !!