Méditation 163
Retour accueil
 

 

 

 

angleombrehautgauche.jpg (498 bytes)
 
bienvenue.gif (4199 bytes)

1 Rois 18/45-46 

LE CHAR D'ACHAB

 45 En peu d'instants, le ciel s'obscurcit par les nuages, le vent s'établit, et il y eut une forte pluie. Achab monta sur son char, et partit pour Jizreel.
46 Et la main de l'Eternel fut sur Elie, qui se ceignit les reins et courut devant Achab jusqu'à l'entrée de Jizreel

On le sait par les Ecritures; Elie le prophète n'était plus un tout jeune homme, pourtant, ce jour-là, il va réaliser un véritable exploit sportif, qui en fait n'avait de sportif que l'aspect extérieur! Bien entendu, il y a là un premier message pour vous et moi

quand on sait prendre du temps pour avoir une communion avec Dieu, il nous aide à continuer à courir, même quand tous les autres s'arrêtent à cause de l'âge, du mauvais temps (il pleuvait), de la distance « les monts Carmel-Jizréel étaient distants de trente-cinq kilomètres environ », l'homme, la femme qui vit avec Dieu continue!

On sait que faire des efforts sous la pluie rend encore plus difficiles ces derniers, la respiration s'en trouve d'autant compliquée; le froid durcit les muscles, etc.

Et pourtant, Elie va courir plus vite que les chevaux du char d'Achab (sans doute huit, c'est ce que faisaient les rois Amalécites et Egyptiens de l'époque)

 Ce char d'Achab est le symbole de la mondanité ambiante qui cherche toujours à rattraper l'authentique croyant.

 En effet, le terrain de la Palestine ne se prêtait absolument pas à ce genre de véhicule; d'ailleurs, les bons rois d'Israël : David, Ezéchias, et quelques autres  n'avaient pas de char.

 Achab est allé chercher ce modèle dans le monde et l'a imposé en Israël.

Certains croyants ont depuis longtemps cessé de courir devant le « char de la mondanité » rattrapés qu'ils sont par lui ; d'autres sont dépassés, débordés, et d'autres enfin sont montés dedans.

De grâce, évitons les clichés par trop simplistes en matière de mondanité! Elle n'est sûrement pas qu'une affaire de tenue vestimentaire ou de coupe de cheveux; élever ses enfants selon les principes du monde, c'est aussi de la mondanité;  se remarier trois mois après un veuvage, c'est encore de la mondanité, ne pas chercher à défendre la justice et la vérité pour favoriser ses amis, c'est le char d'Achab, etc.

Alors « le char d'Achab », devant comme Elie, à côté, derrière ou dedans?

Que le Seigneur nous aide à toujours regarder à Lui. Amen