Méditation 173
Retour accueil
 

 

 

 

angleombrehautgauche.jpg (498 bytes)
 
bienvenue.gif (4199 bytes)

La fausse sagesse du paresseux

Proverbe 26:16

16 Le paresseux se croit plus sage Que sept hommes qui répondent avec bon sens

Il n'est pas de pire erreur que de se tromper soi-même.

Le paresseux se croit sage.

Cet aveuglement le conduira à des échecs et de cruelles désillusions.

Un élément aurait dû cependant le faire réfléchir: sept hommes étaient d'un avis différent mais il a refusé de les écouter.

Nous rencontrons parfois, dans nos Églises, des croyants qui lui ressemblent.

Ils sont persuadés d'avoir raison, d'être sur le bon chemin: Dieu leur a parlé! Et ils ne veulent écouter-aucun avis, même de chrétiens expérimentés, fidèles aux voies de Dieu depuis longtemps.

Certes, je crois que Dieu peut donner une révélation à qui il veut mais je ne vois pas pourquoi il parlerait à une personne isolée et ne confirmerait pas sa volonté à un groupe de ses serviteurs qui prient et recherchent sa présence.
Ce chiffre sept n'est pas donné par hasard: il est toujours cité en rapport avec la sainteté divine et de plus, nous rappelle que dans :

Proverbes 11/14

« Ie salut est dans le grand nombre des conseillers »

L'obéissance à Dieu et la bonne conduite de notre vie ont beaucoup à voir avec la réflexion et la concertation.

Pour prendre une décision importante, sachons nous entourer de conseils avisés.

Ces sept ont répondu avec bon sens.

Ils ont répondu. Il n'est pas dit que ce paresseux ait parlé, il a sans doute préféré garder le silence et ne rien faire. Il est si facile d'attendre, sans donner aucune solution.

Mais quel danger!

Avec bon sens. Il est indispensable! Que de situations difficiles dans nos familles, nos
Églises!

Nous avons un grand besoin d'hommes et de femmes sages, éclairés et qui savent confronter leurs avis à ceux des autres. Cela demande du courage, de la persévérance et une volonté spirituelle.

Bref, le contraire de la paresse.