Retour Accueil

Pensée n° 223

 

 

 

RetourAccueil

*****

  Horloge flash

*****

 

Merci de voter pour ce site

 

*****

 

*****

 

Le Seigneur lui ouvrit le cœur.

Actes 16:14

14  L'une d'elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu'elle fût attentive à ce que disait Paul.

Par ce simple acte, Dieu donna pour la première fois à l'Europe l'Evangile de Son amour.

Le Saint-Esprit venait de défendre à Paul d'annoncer la Parole de Dieu en Asie, et Il ne lui avait pas non plus permis d'aller en Bithynie.

Il avait autre chose en vue; Il savait ce qu'Il allait faire et quels seraient les lieux où Sa Parole allait être acceptée. L'appel du Macédonien survenant alors fut pour l'apôtre une direction claire et l'explication du changement de son programme.

Hors de la ville de Philippes, près de la rivière, un groupe de femmes était assemblé en prière; l'une d'elle ouvrit son cœur au Seigneur.

Cette scène est d'une grande simplicité, mais aussi d'une grande importance, à cause de ses conséquences incalculables dans l'histoire du monde.

N'avons-nous rien à apprendre de ce récit? Il y a tant de piété, de profession et de connaissances parmi nous, mais qui n'impliquent pas toujours un cœur ouvert.

Le Seigneur voudrait nous communiquer Sa grâce et Sa puissance, mais il nous appartient d'ouvrir nos cœurs pour écouter ce qu'Il a à nous dire.

Il est là, près de nous; avec Sa grâce de renouvellement et de printemps spirituels.

Confessons-Lui notre état d'hiver, notre froideur et notre obscurité.

Il faut que les choses changent dans notre vie, et pour cela, il faut que nous changions! Si nous avons le désir que tout soit transformé, c'est la preuve que notre cœur commence à s'ouvrir, la grâce du Seigneur y est à l'œuvre.

Laissons-Le agir en nous, et ne perdons pas de temps. Il attend pour faire grâce à Son peuple et, par lui, au monde. Souvenons-nous de la simple réunion de prière de ces femmes, hors de la porte de Philippes; c'est là que le réveil commença en Europe.

Que Dieu nous révèle tout ce que contient cette simple phrase: « Il lui ouvrit le cœur. »

 Quand Il prend possession de nos vies, Il en enlève ce qui Lui déplaît, pour nous remplir de Lui-même.

La prière, la louange et le témoignage coulent alors de source, comme les fleuves d'eau vive dont parle l'Ecriture.

 Et n'oublions pas qu'en ouvrant le cœur de Lydie, le Seigneur ouvrit la porte de l'Europe!