Retour Accueil

Pensée n° 229

 

 
RetourAccueil

 

*****

  Horloge flash

*****

 

Merci de voter pour ce site

 

*****

 

*****

 

Ne vous querellez pas en chemin.

Genèse 45:24

Joseph venait de se faire connaître à ses frères dans les circonstances si spéciales que nous raconte ce chapitre.

Il leur avait donné sa bénédiction, et ils avaient vu « toute sa gloire en Egypte » Forts de son pardon, enrichis de ses cadeaux, ils devaient aller chercher leur vieux père pour l'amener à Joseph.  

Pour ce voyage, ils avaient tout, des chars et d'abondantes provisions. Mais Joseph connaissait ses frères, il savait de quoi ils avaient été capables et coupables dans leur trahison et leur déloyauté envers lui.

Les voici donc soulagés dans leur conscience et chargés de biens. Mais au moment de se mettre en route, cette recommandation de Joseph sonne à leurs oreilles:

Ne vous querellez pas en chemin.

Ce récit est écrit pour notre instruction, à nous qui avons reçu le pardon de Dieu, la rémission de nos péchés.

Le Seigneur nous a parlé de Sa gloire à venir, de Sa manifestation future de Roi des rois qui mettra fin à la famine et à la détresse du monde.

Mais Lui aussi nous connaît! Il sait de quoi nous sommes capables; et en attendant Son retour, Il nous dit selon les paroles de l'apôtre Paul aux Thessaloniciens (1ère Epître 5: 13

« Soyez en paix entre vous Amen »

 Si vite, la vraie unité spirituelle est détruite par une pensée défendue, une parole inutile, déloyale ou charnelle, une médisance à l'égard d'un frère ou d'une sœur.

ela a peut-être eu lieu dans le passé, et nous pensons que la chose est oubliée. Mais Dieu ne l'a pas oubliée.

Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande  Matthieu 5:23-24.

Soyons saisis par la réalité de notre vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ; vivons en hommes et femmes qui non seulement possèdent le pardon de Dieu et qui sont revêtus des richesses de Sa grâce, mais qui se préparent ensemble à être glorifiés avec Lui.

Ne vous querellez pas en chemin.

 Sachons que par nature nous ne valons pas mieux que les frères de Joseph!

Mais nous possédons combien plus qu'eux; c'est pourquoi nous devons vivre cette parole: « Soyez en paix