Retour Accueil

Petites histoires 21

 

 

  Horloge flash

 

*****
 

Merci de voter pour ce site

 

*****

 

 

 

 

La poignée de la porte

On peut admirer à Londres, dans la cathédrale Saint-Paul, le magnifique tableau

du célèbre peintre Anglais William H. Hunt, représentant Jésus couronné

d'épines et frappant à une porte.

 

Un serviteur de Dieu rapporte le fait sui­vant:

 L'artiste avait à peine terminé son chef d'œuvre, que quelqu'un lui fit la remarque suivante:

 « Maître, déclara-t-il, vous avez oublié la poignée de la porte »!

 Non, aurait répondu l'artiste, mon ami relisez bien ce passage de l'Apocalypse

et vous verrez que ce n'est pas au Seigneur d'ouvrir la porte mais bien à celui

qui est à l'intérieur, aussi la poignée se trouve située au-dedans

 Le Seigneur vient avec une divine intention, celle de sauver le pécheur perdu et

ce en entrant chez lui et dans sa douce intimité souper avec lui, en un mot

 l'introduire dans les bénédictions de son règne.

Mais il n'y eut point de réponse et la porte resta fermée!

Ami, toi qui lis ces lignes, ne serait-ce pas ton cas?

Un jour, Jésus est venu frapper à la porte de ton cœur et tu as fait la sourde

oreille, tu n'as pas répondu! Penses à l'éternité qui t'attend, es-tu prêt?

Voici, je me tiens à la porte de l'âme.

Je frappe sans cesse avec divin espoir.

Si quelqu'un m'entend, Et m'ouvre et me réclame,

Chez lui, j'entrerai, j'y souperai ce soir.

Ouvre, ouvre-moi!

C'est l'appel du Seigneur pour toi, ami, mais c'est peut-être la dernière fois!

Jules DEPIERE