Retour Accueil

Petites histoires 5

 

 

  Horloge flash

 

*****
 

Merci de voter pour ce site

 

*****
 

 

 

 

 

 

Les Pas dans le Sable

 Longtemps dans mes errances, j’abordais des questions sans réponse sur la paradoxale présence du mal et de la souffrance dans un monde créé par un Dieu juste et tout puissant !

 Pourquoi ce mal, pourquoi cette souffrance, loin d’être des sanctions frappant le pécheur et l’impie, étaient-ils subis par des âmes innocentes ?

 Dieu ne nous était-il pas présenté comme un être suprême, d’infinie sagesse, d’infinie bonté, prompt a pardonner et présent pour nous soutenir dans les pires épreuves ?

 Pourquoi ce sentiment d’abandon, pourquoi ces déserts intérieurs, pourquoi ces nuits blêmes ou vacille l’espérance ?

 Et puis j’ai fait un rêve la nuit de Noël.

 « Je cheminais sur la plage, côte à côte avec le Seigneur »

Nos pas se dessinaient sur le sable, laissant une double empreinte, la mienne, et celle du Seigneur, l’idée me vint :

 C’était un songe  que chacun de nos pas représentait un jour de ma vie, et je me suis arrêté pour regarder en arrière,

 « J’ai vu toutes ces traces qui se perdaient au loin ».

 Et je remarquai qu’en certains endroits, au lieu des deux empreintes, il n’y en avait plus qu’une.

J’ai revu le cheminement de ma vie. O surprise !

 les passages d’empreintes uniques correspondaient aux jours les plus sombres de mon existence, jours d’angoisse et de  mauvais vouloir, jours d’égoïsme ou de mauvaise humeur, jours d’épreuves et de doutes, jours intenables.

 Alors, me tournant vers le Seigneur, j’osai lui faire des reproches :

 Tu nous a pourtant promis d’être avec nous tous  les jours.

 Pourquoi n’as-tu pas tenu ta promesse ?

 Pourquoi m’avoir laissé seul aux pires moments de ma vie, les jours ou j’avais le plus besoin de ta présence ?

 Alors le Seigneur me répondit :

        "Mon fils, mon petit enfant, pas un seul jour je n’ai cessé de t’aimer.

Les jours où tu ne vois qu’une seule trace de pas sur le sable, ce sont les jours que je t’ai porté. Amen !!